REsume

Mutations est une œuvre artistique créée à partir des données Temps-Réel mises à disposition par la CUB. En effet, c'est à partir des données du trafic, des stations vcub et des parkings que l'oeuvre est alimentée.


EQUIPE



ASSOCIATION LES MORPHOGENISTES


  • SOPHIE ITEY
  • JOSEPH LARRALDE
  • ARNAUD DUBARRY

PORTEUR DU PROJET

LES MORPHOGENISTES

Le but premier de l'association est de mener diverses actions dans le champ de la Culture Numérique et notamment dans celui des Arts Numériques.

Nés autour d'un collectif d'artistes et fonctionnant autour de l'articulation de 3 pôles (recherche, création, pédagogie). Les Morphogénistes abordent ainsi plusieurs aspects de la culture associée au numérique et proposent divers projets artistiques et pédagogiques ainsi que diverses actions qui vont de l'évènement culturel, à l'accompagnement d'autres porteurs de projets, à l'animation et enfin à la recherche qui vient nourrir les créations artistiques et les diverses propositions innovantes de l'association. 













DATA OEUVRE

Mutations joue sur l'espace-temps afin de donner vie aux données qui, comme le territoire, sont toujours en mutation.

Mutations est un organisme en perpétuelle pulsation, à l'image de la cité.

L'oeuvre établit un parallèle clair entre être biologique et être social, offrant une vision organique, vivante de la CUB.

Plus qu'une simple représentation animée, Mutations constitue une cartographie sensible de la ville.

Chacun des jeux de données utilisés, en fonction de sa nature, vient nourrir à intervalles de temps réguliers un générateur de mouvement lui correspondant et créant un flux visuel continu particulier. Chaque générateur est développé à la fois dans un souci d'esthétique et de lisibilité du type de données qu'il donne à voir.

Par superposition de ces différentes couches, ou « layers » pour reprendre un terme de cartographie numérique, un système dynamique complexe se révèle, les différents flux s'organisant d'eux-mêmes en une mécanique harmonieuse.


Reprenant l'analogie cité / organisme biologique, Mutations offre au spectateur la possibilité de scruter plus en détail chacune de ses couches par un principe d'interaction évoquant une torche à rayons X, révélant partiellement le squelette de la ville et affichant des informations sur la couche observée tout en masquant les autres.



RECUPERATION DES DONNEES

Cinq jeux de données sont exploités dans le projet et proviennent de l'ouverture des données de la CUB, afin de répondre au thème de la mobilité :


      • Parking

      • Etat du trafic

      • Courbe de circulation

      • Stations VCUB

      • Temps de parcours


Nous y ajouterons par la suite les données des bus transgironde provenant du Conseil Général de la Gironde. Ces données étant statiques, nous les animerons en fonction du parcours et des heures de passage.

DE L'UTILITE DES DONNES

Dans ce projet les données libres servent à créer le visuel, le design sonore, et à les animer.

En effet, le comportement des éléments graphiques animés est calqué sur les données reçues et l'analyse qui en découle. Par exemple, pour illustrer le trafic, nous récupérons l'état du trafic et la courbe de circulation est utilisée pour définir la densité du flux en temps-réel et selon les heures de la journées.

Les stations vcub sont localisées par des cercles oranges et l'on peut y apercevoir des éléments qui en partent et d'autres qui y rentrent, représentant le déplacement des vélos.

Les parkings sont eux aussi localisés dans l'espace par des cercles rouges et des éléments peuvent y entrer ou en sortir.


DE L'UTILITE DE L'INTERFACE

Il nous semble intéressant de ne pas seulement visualiser la donnée, mais bien de faire interagir les gens avec elle via une interface tangible, innovante et intuitive. L'interaction des utilisateurs avec l'œuvre se fait via une caméra infra-rouge (de type kinect ou autre modèle afin d'analyser leurs gestes). En effet, les participants peuvent interagir avec l'œuvre, jouer avec elle afin de révéler des données et se les réapproprier pendant un moment très éphémère.

En effet, placer l'œuvre sur la place publique permettrait de replacer les données libres dans la cité, consultables par tout un chacun, que soit dans un but de spect-acteur (le public participe à la vie de l'oeuvre), ou dans un but plus pratique : celui de consulter des données utiles très rapidement. Cette interface permet donc de repositionner des informations locales sur le territoire girondin.

DE L'UTILITE D'UNE OEUVRE D'ART

Mutations est une œuvre générative et interactive qui agrège des données pour en donner une nouvelle perception. En effet, Mutations est ce que l'on peut appeler une œuvre utile car elle est esthétique et fonctionnelle à la fois. C'est un lieu de rencontre où et avec lequel les gens peuvent interagir, mais c'est également un vecteur de cohésion sociale. Une œuvre d'Art questionne et c'est bien ce que l'on souhaite : créer du lien entre les individus et les faire se questionner sur notre place au sein du territoire, sur la mobilité et la façon dont on veut que ce territoire soit plus ouvert et accessible à tous, sans que mobilité soit automatiquement synonyme de pollution.